Toujours dans les rangements....

Publié le par Hélène

Rien de bien folichon aujourd'hui: ménage, rangements, petit jogging pour débuter l'entraînement...Le vrai commencera seulement 2 mois avant le Marathon! (ce sera une bonne occasion pour mettre le nez dehors et me déscotcher de cet écran d'ordinateur). Une après-midi entière à faire changer mon pot d'échappement. C'est la première fois de ma vie que je m'occupe de l'entretien de la voiture, ça m'a fait bizarre ce gros hangar aux murs tapissés de pneus....C'est le royaume des hommes, il y avait quand même une dame à la caisse. C'est à peine si je sais faire un plein d'essence, c'était donc très nouveau ...Pour finir la journée en beauté j'ai réussi à prendre une prune pour une halte de 3 minutes à la maison de la presse...

Pour continuer dans ma série rangements, j'ai copié Mme 4 Jeudis pour me confectionner un petit porte-aiguilles, j'en avais assez de les voir plantées dans ma table à repasser, les accoudoirs du canapé ou les petons de mes monstres.

Publié dans Couture

Commenter cet article

joline-103 idées 18/11/2006 10:08

Très joli ,tout harmonieux et quelles belles couleurs bien mélangées !

maud 17/11/2006 10:25

il est très joli et très frais .

Eugénie 16/11/2006 14:00

Bravo Super mimi ce pique aiguille. N'ayant pas le courage de me lancer dans une fabrication maison jusqu'à maintenant j'ai craqué pour un Rouge du Rhin en feutrine. Mais là j'avoue que je m'y essaierai bien.BizUne amie de Claire

co 15/11/2006 18:12

le tissu rayé me dit quelque chose... ;-)
bon, j'avais l'intention de te faire un carnet range-aiguilles lors d'un prochain échange nsp, ben c'est fichu !! tsss, j'fais comment moi maintenant ?

marmotte 15/11/2006 13:50

J'ai pas pu m'empêcher de rigoler à la vision des aiguillesplantées dans les accoudoirs du canap'! Hum, ça me rappelle u truc, mais quoi...???
Pour le pot d'échappement, vécu l'année dernière pour une réparation de pneu... Que des magazines pour "hommes" (quasi neufs), et un seul fénimin! Et usé jusqu'à la trame, bien que très récent. J'en ai conclu que c'était un univers masculin, soit, mais surtout que c'était souvent mesdames qui se collaient à la tâche quand il s'agissait d'y aller!